Nous apprenons le décès de notre ami René Follet. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est normal : c’était le plus célèbre des dessinateurs méconnus.

D’une très grande discrétion,  il était admiré par toute la génération de bédéistes qui l’a suivi.

Amoureux de La Cetra d’Orfeo, d’une générosité sans pareille, et en collaboration avec notre graphiste Serge Van Cutsem, il a mis son immense talent au service de nos réalisations, qu’il suivait toujours avec passion.

C’était chaque fois un grand plaisir de le rencontrer à nos concerts : le lendemain, je recevais toujours un petit mot de sa part avec un dessin dans ma boite à lettre ! Au dernier concert où je l’ai vu, sa sensibilité était telle qu’il m’a serré dans les bras les larmes aux yeux, plein d’émotion.

Nous lui devons les illustrations des CD Bach et Folias ainsi que le petit flûtiste du CD Reflets, l’affiche de l’Auberge avec le comédien Bruno Georis, l’affiche de Perceval, et un portrait qu’il m’a offert un soir où nous l’avions invité pour un petit repas à la maison, avec Serge et Bruno.

Cher René, merci mille fois pour tout ce que tu as fait pour nous avec une telle gentillesse, merci pour ton dévouement, ton talent, tes encouragements et ton amour des belles choses ! Grâce à toi, la vie qui anime tes lignes et tes couleurs restera une source d’énergie !

Mercirene

Prochains Concerts

Voir toutes les dates